Organisé par                                                                                       En partenariat avec

Ma thèse en 180 secondes

Version imprimable

Participez à la finale nationale de Ma thèse en 180 secondes, jeudi 4 mai, accueil du public à 18 h 30, début de la finale à 19 h. Toutes les informations sous peu.



Une première dans la Francophonie

Créé en 2012 par l’ACFAS, le concours Ma thèse en 180 secondes permet à des étudiants en doctorat de présenter au grand public, en seulement trois minutes, leur sujet de recherche avec des termes simples, dans une compétition inter-établissements. Ce concours s’inspire de la compétition australienne Three Minutes Thesis (3MT®) développée à l’Université du Queensland en 2008. Il en est la première déclinaison francophone.

Pour les jeunes chercheurs, ce concours est non seulement l’occasion d’acquérir des compétences en communication mais aussi de rencontrer d’autres doctorants, toutes disciplines confondues. Toutes les présentations des étudiants sont disponibles en vidéo sur You Tube et sont diffusées par les universités. En outre, certaines présentations sont diffusées sur le Canal Savoir, chaîne de télévision québécoise.

En 2014, l’ACFAS a mené une collaboration avec le CNRS et la CPU en France, l’Université de Liège en Belgique et le CNRST au Maroc afin que ces institutions organisent un concours Ma thèse en 180 secondes sur leur territoire. Cette collaboration a mené à la mise en place d’une première finale internationale à Montréal. L’Agence Universitaire de la Francophonie en 2015 puis la Conférence universitaire de Suisse occidentale en 2016 ont elle aussi rejoint la compétition. En 2016, la finale internationale a réuni à Rabat des étudiants venus de Belgique, Bénin, Cameroun, Canada, France, Indonésie, Maroc, Sénégal, Suisse et Tunisie.

En 2017, la finale nationale se déroulera de manière exceptionnelle lors des Journées internationales de la culture scientifique – Science and You. Ce concours sera l’occasion de faire la promotion d’un format de médiation court, adapté à l’utilisation des outils numériques et dans un langage accessible au plus grand nombre. Cette rencontre sera également l’occasion de permettre aux professionnels de la culture scientifique et au grand public de se côtoyer dans une ambiance non conventionnelle et festive.