Organisé par                                                                                       En partenariat avec

Quel espoir pour la science et la communication scientifique à l’ère de Trump?

Version imprimable

Panel proposé par l'Association des communicateurs scientifiques du Québec (ACS)

Depuis son arrivée au pouvoir, Donald Trump a multiplié les déclarations et les attaques contre la science. Face à cette menace, aux États-Unis, les scientifiques copient à la hâte leurs données, créent des sites parallèles et des comptes dissidents sur les réseaux sociaux, organisent des marches de soutien à la science…Ces solutions sont-elles suffisantes pour maintenir le lien entre chercheurs et public? Peuvent-elles, au contraire, aggraver la méfiance? L’expérience canadienne peut-elle aider à mettre en place des mesures permettant d’affranchir la science des aléas de la politique? Autrement dit, peut-on, et doit-on, « dépolitiser » la recherche et la communication scientifique ?

Les panélistes discuteront de la situation actuelle aux États-Unis, et des solutions qui peuvent être mises en place à court et long terme pour assurer la survie de la communication scientifique, et maintenir une bonne circulation de l’information entre les chercheurs, les journalistes et le grand public. Ils aborderont également la place que les scientifiques et leurs institutions peuvent prendre dans les discussions politiques sur les défis contemporains, comme les changements climatiques ou la santé.


INTERVENANTS


Peter Bleyer, Directeur Général, Centre canadien de politiques alternatives
Peter Bleyer œuvre à l’avancement des politiques progressistes au Canada depuis de nombreuses années. Il a piloté la mise sur pied et le développement d’organisations pour des politiques progressistes et a agi en tant que porte-parole sur un vaste éventail d’enjeux politiques.


Dominique Brossard, Professeure et Directrice du Department of Life Sciences Communication, Université du Wisconsin à Madison (UW-Madison)
Dominique Brossard (Ph.D, Cornell University) enseigne en communication stratégique, principalement en communication scientifique et communication du risque. Ses travaux de recherche se concentrent sur l'intersection des sciences, des médias et des politiques publiques.


Steven Guilbeault, Cofondateur et Directeur principal d’Équiterre
Steven Guilbeault s’intéresse aux questions environnementales et particulièrement au dossier des changements climatiques depuis le début des années 90. Il a été durant plus de 10 ans responsable de campagne pour Greenpeace au Canada.



Animatrice :
Marie Lambert-ChanRédactrice en chef, Québec Science 
Marie Lambert-Chan travaille depuis plus de dix ans dans la presse écrite. Elle a signé des articles sur la science, la santé, l’éducation, l’économie et les tendances sociales pour La Presse, Le Devoir, Québec Science, ELLE Québec, Affaires universitaires, entre autres.