Organisé par                                                                                       En partenariat avec

À 20 000 clics de l’extrême

Version imprimable
À 20 000 clics de l’extrême
 
Partager ses conditions de vie depuis une station spatiale, un navire ou un sous-marin, les exemples d’utilisation des médias sociaux dans des conditions extrêmes se multiplient et le public en redemande. Comment profiter d'outils grand public pour mettre en lumière des pratiques et des découvertes? Comment gérer l’utilisation des réseaux sociaux d'une grande institution? Quelles embûches éviter? Qu’est-ce que cela apporte aux citoyens et aux chercheurs?
 
Découvrez les réponses à ces questions avec Philippe Archambault et Leslie Elliott, experts des milieux extrêmes.
 
 
Philippe Archambault
 
Le professeur Philippe Archambault est écologiste marin à l’Université Laval, le directeur du réseau Notre Golfe et président du 4th World Conference on Marine Biodiversity. Sa recherche sur l’influence des changements globaux sur la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes l’ont amené à travailler aux quatre coins de nos océans de l’arctique à l’antarctique en passant par la Papouasie-Nouvelle-Guinée et les îles de Polynésie française.
 

Site Internet

Leslie Elliott
 

Leslie dirige une équipe de communicateurs chez Ocean Networks Canada à Victoria, en Colombie-Britannique, à la tête des observatoires océaniques canadiens les plus importants des océans Pacifique et Artique. Le public peut se connecter à des robots équipés d'appareils photo haute définition via #livedive pour en savoir plus sur nos océans.

Site Internet